#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSociété

La rue publique réclame l’eau et l’électricité

Les populations des 3ème et 5ème arrondissements de Bangui manifestent contre le manque d’eau et d’électricité dans leurs quartiers, ce 14 juin 2011 à Bangui. Ils ont barricadé les avenues Koudoukou et France et brûlent des pneus pour manifester leur mécontentement.

Plus d’un millier de personnes, jeunes et personnes âgées sont descendus dans la rue pour participer à cette manifestation. Selon ces manifestants, l’Enerca (Energie centrafricaine) et la Sodeca (société de distribution d’eau en Centrafrique) font la politique de deux poids deux mesures du fait qu’ils fournissent l’eau et l’électricité dans certains quartiers dits « des riches », pendant que leurs secteurs sont pénalisés.

« Nous apercevons les lumières des quartiers chics, pendant que nous sombrons dans le noir. Pour trouver de l’eau potable, il nous faut toujours parcourir de longues distances, pourtant il ya bel et bien des câbles d’électricité et des conduits d’eau dans notre localité » a affirmé Prisca, une des manifestantes.

« L’Etat a intérêt à prendre ses responsabilités en nous distribuant de l’eau et de l’électricité » a affirmé un autre manifestant qui a décidé de descendre dans la rue « pour des raisons de droit élémentaire à la vie ».

Au cours des manifestations, un véhicule 4X4 a heurté un garçon d’environ 12 ans. Le chauffeur cherchait à sortir de la zone de troubles à cause des jets de pierre.

Une réunion d’urgence a été convoquée aussitôt  au ministère des mines entre le Directeur Général de la SODECA et le ministre des mines pour trouver « une solution immédiate à cette manifestation ». Aucune information officielle n’est pour l’instant rendue publique sur l’issue de la réunion alors que les manifestations continuent.

La manifestation intervient dans un climat de rupture sans précédent d’eau dans la ville de Bangui.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse