COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésSociété

Ex personnel de SOCADA en colère, séquestre le DG du trésor

25 000 000 de francs CFA (environ 38 000 euros). C’est le reliquat des droits légaux exigé le 26 avril 2010 du gouvernement centrafricain par l’ex personnel de la Société Centrafricaine de Développement Agricole (SOCADA) en colère.

Au cours de leur sit-in organisé dans les locaux du trésor public et accompagné de la grève de faim, ces mécontents  admis au programme « départ volontaire assisté », ont séquestré le Directeur général de cette institution dans son bureau.

Selon Guy Apollinaire Maradas, délégué du collectif de ce personnel, interrogé par Radio Ndeke Luka, le montant initial de leur dû s’élevait à 150 000 000 de francs CFA (environ 228 000 euros) il y a 18 ans. Seul un acompte de 125 000 000 de francs CFA (environ 190 000 euros) leur avait été versé en mai 2009.

Il a précisé que la grève de faim ne s’achèvera qu’à la satisfaction totale de leur revendication.

Pour Guillaume Lapo, directeur général du trésor public, au micro de Radio Ndeke Luka la revendication de l’ex personnel de la SOCADA est déjà prise en compte dans un programme spécial.

Dans un mémorandum adressé au directeur général du trésor public, le collectif a interpelé le chef de l’Etat et le 1er ministre à s’impliquer pour apaiser la situation.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères