ActualitésSociété

L’ONG Mercy Corps contre l’analphabétisme féminin à Bambari

« Comment réduire les violences faites aux femmes ? Comment contribuer à la réduction du taux du phénomène des enfants de la rue à Bambari (centre-est de Centrafrique » ?

Des réponses ont été données lundi 7 juin, au cours d’une campagne de sensibilisation organisée par l’ONG Mercy Corps à l’intentions des femmes de Bambari et diffusées sur Radio Ndeke Luka ce mardi 08 juin..

Selon certaines femmes de cette localité interrogées par Radio Ndeke Luka, l’excision, les sévices corporels, la dépendance économique, et bien d’autres formes de violences à leur égard sont monnaies courantes.

D’autres ont précisé que ces violences sont souvent la cause de divorce au sein des foyers conjugaux et source de déperdition scolaire et de la montée du phénomène des enfants de la rue.

Pour Guy Sésséngué, coordonateur de l’ONG Mercy Corps, au micro de Radio Ndeke Luka, l’ignorance des droits humains et l’analphabétisme en milieu féminin sont facteurs de ces violences.

D’après Augustin Greyombo, responsable des affaires sociales, le taux de ces violences s’élève à 80% à Bambari. Il a conclut qu’il est urgent de mobiliser les moyens pour réduire ce taux qui est le plus élevé du pays.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères