DébatsE Le Songo

©Google image
La maison de la paix de Bozoum dans l'Ouham-Péndé

La consolidation des acquis du vivre ensemble à Bozoum

Un calme règne dans la ville de Bozoum, chef lieu de l'Ouham-Péndé, depuis un certain temps à cause de multiples appels à la paix lancés lorsque la crise a éclaté en 2012. Les efforts consentis par les uns et les autres, ont permis le 13 janvier 2014, de libérer Bozoum pour la première fois du joug de la Séléka et de ramener peu à peu le vivre ensemble dans la ville.

Cyrus Armand Zémangui a rencontré deux acteurs qui ont œuvré pour cette cause : Père Aurelio Gazzera, curé de la paroisse saint Michel de Bozoum et Joseph Franck Yadada, greffier à la retraite.

 


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères