DébatsPatara

©RNL / Hermand Nambona
Mme Rita Adéline Féïkéré, SG de l'OFCA- Timoléon Mbaïkoua, député et président du PDCI, Jean Fernand Koena, jounaliste et Laurent Gomina Pampali, président de l'UNADER, le 21 septembre

L'implication des femmes dans le processus électoral

Depuis la mise l'instauration du multipartisme, la démocratie a accordé une place de choix à la femme en République Centrafricaine. Celles-ci jouent un rôle de premier rang dans la consolidation des acquis démocratiques. La 6ème législature a eu le mérite d'avoir acté la loi sur la parité homme-femme, 50/50. Cette loi a été promulguée mais souffre aujourd'hui du décret d'application qui tarde à venir. La loi sur la parité est renforcée par le code électoral validée par la Cour constitutionnelle, avec un caractère contraignant : "les partis n'ayant pas investi les femmes peuvent être frappés de nullité".

Pour parler de cette implication, Jean Fernand Koena a invité Mme Rita Adeline Féïkéré, secrétai(e général de l'Organisation des femmes Centrafricaines (OFCA)- Timoléon Mbaïkoua, député et président du parti PDCI et Laurenbt Gomina Pampali, président du parti Union Nationale des Démocrate Républicains (UNADER).

 


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères