Sport

Football : un rappel à l'ordre de la Ligue de Bangui

Le président de la Commission sportive et de discipline (CSD) de la Ligue de Bangui, Napoléon Biakota, appelle les amoureux du football au respect de la « main courante » du Stade Barthélémy Boganda, l'espace réservé aux 22 acteurs, joueurs en compétition, entraîneurs et aux officiels du match.

Napoléon Biakota explique que l'accès à la main courante n'est pas autorisé à n'importe quelle personne. « La main courante est un espace réservé aux acteurs qui jouent », a-t-il rappelé, regrettant que cet espace soit parfois envahi par des hommes en uniforme, des dirigeants ou des supporters.  « Il y a pourtant les gradins où ils doivent s'installer pour regarder le match afin que ce dernier se déroule dans de bonnes conditions », a dit M. Biakota.

Toujours selon le président de la CSD, les textes doivent être strictement appliqués. « Dorénavant, la Commission sportive et de discipline (CSD) va appliquer les textes. Selon l'article 75 du code disciplinaire, l'invasion du terrain par les dirigeants et supporters d'un club est sanctionnée par une amende de 50.000 CFA », a-t-il rappelé.

Football toujours, les derniers matchs en retard du championnat aller de la Ligue de Bangui en 2e division se sont déroulés dimanche après- midi au Stade Barthélemy Boganda.

Université football club de Bangui (UFCB)  a battu Espoir club de Bégoua (ECB) par forfait, 3 buts à 0. Kpéténé Star s'est incliné 2 buts à 3 devant Don Bosco.

Les autres matchs en retard sont programmés pour cette semaine à partir de jeudi, en deuxième et première division, au Stade Barthélémy Boganda.

Jeudi, à 14 heures, Jeunesse Sportive de Boeing (JSB) affrontera Saïdou Sport. Le même jour, 16 heures, Asset de Gobongo rencontrera Association sportive des postes et télécommunication (ASOPT).

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères