Vos émissionsMagazine justice

©RNL/Erick Ngaba
Hervé Sévérin Lidamon, président de l'Association des victimes et Ines Laure N'gopot

Les contraintes des victimes à porter plainte contre leurs bourreaux

Plusieurs instances juridictionnelles existent pour apporter une réponse judiciaire aux victimes de la crise qu'a traversée la République Centrafricaine. Entre autres la Cour Pénale Spéciale, la Cour Pénale Internationale. Les cours et tribunaux du pays ne sont pas mis à l'écart dans cette dynamique y compris les mécanisme de justice transitionnelle.

Beaucoup des victimes sont dans des contraintes pour comprendre la procédure de saisine des Cours. La Cour Pénale Spéciale entend rendre souple le travail et facilitant la tâche aux victimes. Elles peuvent saisir la Cour dans la localité où le crime a été commis.  

Devant ces contraintes, Hervé Séverin Lidamon, président de l'Association des victimes des événements de 2012 à ce jour se veut lui optimiste qu'un jour la justice triomphera. C'est la substance de l'entretien que vous pouvez suivre en podcast.


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères