ActualitésArts et culture

©RNL/Jean-Fernand Koena
Laure Bintou Kobero et ses invités Gervais Lakosso, artiste centrafricain, Mon Désir Walou, directeur du Bucada et Johnson Mamadou artiste rappeur

Les artistes centrafricains face à la problématique du droit d'auteur

La protection juridique accordée aux œuvres et les émoluments qui s'en suivent est au centre du débat qui regroupe Mon Désire Walou, ci-devant directeur du bureau centrafricain du droit d'auteur (BUCADA), Gervais Lakosso artiste centrafricain et défenseur des droits et des protections des auteurs. Crée en 1985, une seule rétrocession du droit d'auteur est faite en 1988. Un état des lieux peu luisant pour les artistes qui exigent du gouvernement à donner les moyens au BUCADA d'exercer pleinement, car selon eux le dysfonctionnement dudit bureau pour que les artistes centrafricains soient au top.

  

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères