ActualitésArts et culture

©Agalawal
Ambassadeur Agalawal de son vrai nom Ignace Kra Kobenan Kouman, humoriste ivoirien

RCA : Festival Nguia ti kodro, l'Ambassadeur Agalawal appelle les centrafricains au rassemblement

Bangui accueille à partir de vendredi 29 novembre au 1er décembre un festival dénommé "Nguia ti kodro". L'humoriste ivoirien Agalawal, invité à ce spectacle, appelle les centrafricains à s'unir.

L'humoriste ivoirien, l'Ambassadeur Agalawal, de son vrai nom Ignace Kra Kobenan Kouman, est arrivé mardi 26 novembre à Bangui pour le festival "Nguia ti kodro". A travers un langage théâtral et dans le cadre des festivités de la fête de la proclamation de la République le 1er décembre, il lance un message de rassemblement et de joie aux centrafricains.

"Bruit que vous avez entendu avion là, c'est moi qui était dedans. Je suis là pour le festival. Moi, je suis là et c'est vous maintenant qui avez honte. Toute l'Afrique a des difficultés. Donc, le même message qu'on passe partout, c'est un message de rassemblement, de paix et de joie" a expliqué Agalawal. dans un ton humoristique.  

L'Artiste a demandé aux centrafricains de tourner la page sombre de l'histoire et de regarder vers la reconstruction du pays. "Nous, Africains, avons tellement de problèmes qu'on a besoin d'oublier un temps soit peu, et en même temps penser à construire notre environnement de vie, et oublier tout ce qui est querelles, palabres, différends et autres" a-t-il souligné.

"A Abidjan, nous avons vécu des moments un peu difficile. Je suis très bien placé pour parler aux banguissois. Dans la vie, tant que tu n'as pas vu, tu ne peux pas savoir de quoi il s'agit" a raconté Agalawal faisant allusion à son pays d'origine.

L'Ambassadeur Agalawal a promis être la personne indiquée pour apporter des solutions à certains problèmes centrafricains. "Déjà quand je venais on m'a parler de ..., on dit y a les trucs de congélateurs, frigos. Je ne sais pas de quoi il s'agit, mais vous avez trouvé la bonne personne pour parler de ça" a-t-il indiqué.

Au mois de septembre 2019, lors des préparatifs de ce festival, Marius Gamando, l'un des organisateurs avait précisé que l'activité "a pour vocation de réunir tous les acteurs culturels centrafricains dans une même dynamique et de faire la promotion de leurs productions. A travers ce festival, nous voudrons montrer que la République centrafricaine a du potentiel culturel pouvant contribuer au développement de notre pays".

Plusieurs artistes nationaux et internationaux sont conviés à ce festival.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères