ActualitésÉconomie

La douane appelée à renflouer la caisse de l'Etat

Le chef du Gouvernement Simplice Mathieu Sarandji exhorte les fonctionnaires de la douane à s'appliquer davantage pour renflouer les caisses de l’État. L'appel est lancé ce lundi 23 mai, à l'occasion du grand rapport de la douane, présidée par le Premier ministre.

« La douane centrafricaine est tombée plus bas, nous devons travailler dur pour la relever », a martelé Simplice Mathieu Sarandji lors de ce grand rapport.

Symboliquement, le Premier ministre a tenu un enfant par la main pour donner une leçon de morale à l'assistance. « L'avenir des enfants dépend du travail que nous faisons, nous devons donc travailler dur pour le préparer », a-t-il souligné.

Ce grand rassemblement de plus d'une centaine de cadres et agents des douanes en présence du ministre des Finances, Henri Marie Dondra, a permis au Premier ministre de rappeler les douaniers sous sanction à reprendre le travail.

Le ministre des Finances, Henri Marie Dondra, qui s'est adressé en premier lieu à ses cadres et agents, les a exhorté à donner le meilleur d'eux-même dans la collette des recettes de l’État pour lui permettre de faire face à ses charge régaliennes.

« Si nous faisons correctement notre travail, nous pouvons basculer la courbe de la tendance qui tente à dire que les recettes douanières peuvent valablement arriver à couvrir les charges notamment la masse salariale de notre pays », leur a-t-il demandé.

« Je tiens à ce que ce contrat de performance puisse permettre aux cadres des régies financières d'essayer de tout faire à ce que nous puissions atteindre les objectifs fixés par la loi des Finances », a poursuivi Mr Dondra.

Le chef du département des Finances a mis en garde contre toute forme de travail visant à soustraire de l'argent au profit ses intérêts égoïstes.

« Il n'y aura pas de place pour les brebis galeuses. Celles qui le méritent seront récompensés ».

Ce grand rapport intervient après l'incident survenu vendredi 20 mai 2016 lors de la passation de service à la direction générale des douanes.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères