ActualitésÉconomie

©Jennifer Billock
Des noix de cacao encore en gestation

RCA : L'ORCCPA projette de collecter 100 tonnes de cacao en 2018-2019

L’Office de réglementation de la commercialisation du contrôle et du conditionnement des produits agricoles (ORCCPA) entend collecter 100 tonnes de cacao pour la première campagne 2018-2019. Deux préfectures du sud du pays : Mambéré-Kadéï et Sangha-Mbaéré sont retenues par le gouvernement pour atteindre cet objectif.

La campagne a été lancée mardi 9 octobre par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Honoré Féïzouré et son homologue du Commerce et de l'Industrie, Côme Hassane.

"Dans nos estimations, nous attendons 100 tonnes de Cacao que les deux préfectures vont produire. Mais dans le circuit de commercialisation, nous pensons que l'ORCCPA pourra collecter environ 50 tonnes", a expliqué Boniface Damboti, directeur général de l'ORCCPA.

L'idée du gouvernement est de mettre en valeur le secteur cacao, longtemps inexploité dans le pays. "Dans les statistiques de production agricole de la CEMAC, la RCA n'est pas productrice de cacao. Nous avons pensé qu'il fallait valoriser tous les produits agricoles centrafricains en lançant la campagne de collecte et de commercialisation du cacao sur le territoire national", a précisé M. Damboti.

La collecte et la commercialisation du cacao génèrent des ressources financières aux producteurs a souligné le directeur de l'ORCCPA.

"Nous pensons qu'avec le cour qui est en train de reprendre et la bonne pluviométrie en 2018, les producteurs de cacao pourront avoir quelque chose pour l'entretien de la famille".

C'était le 16 septembre 2016 que le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Honoré Féïzouré, avait lancé la collecte du cacao dans la Mambéré-Kadéï et la Sangha-Mbaéré.

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères