#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésÉconomie

©Ndjoni Sango
Le ministre centrafricain des Finances, Hervé Ndoba et le représentant du FMI lors d'un tête à tête à Bangui en décembre 2021

Centrafrique : le FMI achève son programme de référence sans possibilité de financement

Le Fonds monétaire international (FMI) achève son programme de référence avec la République centrafricaine. Ce programme, à terme, devrait ouvrir la voie à un financement. Cependant, le pays n’est pas parvenu à décrocher une facilité élargie de crédit. Selon le communiqué du FMI publié ce 13 avril, certains objectifs attendus n’ont pas été atteints.

Ce programme de référence du FMI visait à relever les défis imposés par la crise sécuritaire et la pandémie de Covid-19. Cela devrait aussi fournir une feuille de route pour améliorer la mise en œuvre de politiques économiques soutenables et aider la République centrafricaine à décrocher des financements auprès des bailleurs.

La politique budgétaire proposée par la RCA est axée sur les dépenses sociales prioritaires et l’investissement. Les réformes structurelles concernent la mobilisation des recettes intérieures, la transparence budgétaire et la bonne gouvernance y compris dans le secteur extractif.

Selon le Fonds monétaire international, les autorités centrafricaines ont réalisé des progrès satisfaisants jusqu’à fin décembre 2021. La mobilisation des recettes fiscales a été légèrement supérieure à celle prévue et il y a eu une meilleure exécution des dépenses publiques.

Cependant, les objectifs liés à l’apurement des arriérés de paiements intérieurs et à la limite des dépenses extraordinaires n'ont pas été atteints. Pour le FMI, cela est dû à une faiblesse en matière de suivi, ce qui a nécessité l’appui technique de ses services.

Le FMI conclut que les risques liés à la hausse des prix des produits alimentaires et pétroliers sont en augmentation et tout de même, l’incertitude concernant les appuis budgétaires.

Pour ce faire, le Fonds monétaire rappelle qu’il est primordial de parvenir à un accord d’appui budgétaire avec les donateurs afin de préserver la stabilité macroéconomique et réduire les difficultés de la population.

 

Sur le même sujet :

Centrafrique : Le FMI exige du gouvernement plus de réformes pour améliorer ses performances économiques en 2020

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse