#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésÉconomie

©L'Entrepreneur
Illustration des crypto-monnaies légales en République centrafricaine

Centrafrique : la vente du Sangocoin, reportée au 25 juillet

Près de 3 semaines après son lancement officiel, la vente de la monnaie numérique centrafricaine « Sangocoin », prévue ce 21 juillet 2022, est reportée au 25 juillet. L’on ignore encore les raisons de ce report. Les autorités centrafricaines projetaient de récolter jusqu’à 21 millions de dollars, soit un peu plus de 12 milliards de francs CFA, grâce à cette activité. Que propose alors la République centrafricaine aux investisseurs à travers cette vente?

Avec cette monnaie numérique, chaque client pourra acheter des actifs proposés par le gouvernement, à savoir : la nationalité, les terres, les ressources minières et forestières ainsi que d’autres biens précieux. Sur le site internet Sango, l’on peut retrouver un ensemble d’offres achetables par les investisseurs étrangers. Par exemple,  la citoyenneté est vendue à 60.000 dollars en crypto-monnaies, la « e-résidence » à 6.000 dollars, un terrain de 250 m2 à 10. 000 dollars. Le gouvernement centrafricain a fixé le prix unitaire de Sangocoin à 0,10 dollar, soit environ 65 francs CFA.

Les autorités centrafricaines comptent lancer cette opération au moment où le cours du Bitcoin est en chute libre et que de nombreuses plateformes cryptos se déclarent en faillite. Ces ventes sont néanmoins conditionnées aux acheteurs qui détiennent des Sangocoin équivalents à cinq ans d’investissements à titre de garantie. Pour ce fait, 210 millions de Sangocoin seront initialement proposés aux investisseurs au prix unitaire de 0,10 dollar. Bangui espère ainsi récolter 21 millions de dollars grâce à la vente de 210 millions de Sangocoin.

Un processus démocratique et transparent selon Bangui

Dans un communiqué publié ce 21 juillet par la Présidence centrafricaine, l’intention du président Faustin Archange Touadera, à travers son projet de la crypto-monnaie nationale Sango, est d’attirer des capitaux afin de tokeniser les ressources du pays et donner aux investisseurs du monde entier la possibilité de contribuer, de construire et de bénéficier de l’infrastructure numérique basée sur Sango Blockchain.

« Pays possédant des richesses minières dépassant l’imagination, la République centrafricaine ouvre la voie à l’accès à ces ressources de la manière la plus démocratique et la plus transparente, permettant aux investisseurs de toutes les tailles d’acheter des actifs, mais aussi de bénéficier de facilités telles que la citoyenneté, l’e-résidence et la terre, basées sur la monnaie Sango qui régira pratiquement tout l’écosystème économique du pays », a écrit Obed Namsio, Ministre d’Etat, Directeur de cabinet à la présidence de la République. 

Le même communiqué conclut que : « le 25 juillet 2022, à 19h00mn (CET) LE SANGO pourra être acheté en ligne sur la plateforme, Sango.org. »

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse