#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésÉconomie

Sucaf, 1,4 milliards de déficit enregistré, rupture du sucre en vue

La campagne sucrière au titre de l’année 2011-2012 n’est pas fructueuse pour la Sucrerie Africaine en Centrafrique (Sucaf), une usine implantée à Ngakobo située dans la sous préfecture de Kouango (centre-est). Elle vient d’enregistrer un déficit réel de 2138 tonnes chiffrées à plus de 1,4 milliards de francs CFA.

Plusieurs raisons justifient ce déficit à en croire les explications d’Emmanuel Waimo, Directeur Usine de cette société interrogé ce 6 juin 2012 par le correspondant de Radio Ndeke Luka.

Ce gros déficit est la résultante d’une courte campagne, une récolte de cannes encore jeunes, une pluviométrie insuffisante. A cela s’ajoute un manque d’entretien des parcelles avec une main d’œuvre basée essentiellement sur les récoltes, indique ce responsable.

Pour lui, « cette baisse de production intervient bien que l’usine dispose d’une forte main d’œuvre : 150 employés permanents, 300 saisonniers et 1000 journaliers ».

« Le tonnage des cannes réalisé par hectare cette année est de  52,4 contre 67 lors de la campagne précédente. Celui du sucre régresse à 9027 tonnes contre 11159 », précise Emmanuel Waimo.

« Pour répondre au besoin national en sucre qui est de 25 000 tonnes par an, la Sucaf est entrain de mener des discussions avec le Groupe Castel afin d’implanter une autre usine d’une capacité de production d’au mois 30 000 tonnes », a-t-il conclut.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse