ActualitésÉducation

©RNL
Des écoliers en classe dans un étabillssement privé de la capitale centrafricaine, le 22 novembre 2013

Haute Kotto : L'école Dandoulou à Bria confrontée à d’énormes difficultés

L’école Dandoulou à Bria dans la Haute Kotto est confrontée à des difficultés de tout genre. Cet établissement du fondamental 1fait face à un manque de salles de classe, d’enseignants qualifiés et de matériels didactiques.

L’école Dandoulou est située à la sortie Est de la ville de Bria à 900mètres de la Préfecture. Selon un constat fait sur place par Radio Ndeke Luka, cet établissement d’enseignement primaire d’une superficie de 15.000 m2  n’a qu’un seul bâtiment de trois salles de classe avec un cycle complet du Cours d'initiation (CI) au Cours Moyen 2ème année (CM2) et un total de450 élèves.

"Avec trois salles de classe, les cours sont faits à mi-temps. Les CI-CE1 viennent à 7h et sortent à 9H, les CP-CE2 de 9h à 12h", a expliqué Sylvain Godenendji, directeur de cet établissement précisant par ailleurs que « Les élèves du CM2 occupent mon bureau et les CM1 ont une salle spéciale ».

« Nous avons beaucoup de matières à enseigner et si ces classes travaillent de 7h à 9h, cela pose problème », ajoute-t-il.

En plus du manque de salles de classe, l’école Dandoulou ne dispose pas d’enseignants qualifiés. Le directeur est instituteur adjoint mais il n’est pas encore intégré dans la fonction publique. "Tous les enseignants sont des maîtres-parents. J'en appelle à un appui du gouvernement pour l'envoi des enseignants qualifiés", sollicite Sylvain Godenendji.

Aucune fourniture de bureau ni de matériels didactiques, le directeur de l'établissement appelle à l'aide. "7 élèves sur un table-banc, c'est inadmissible. Les CI et CP s'assoient à même le sol pour écrire", déplore-t-il soulignant que le directeur n'a pas de bureau et que le magasin de stockage est vide.

L’école Dandoulou qui porte le nom de son président-fondateur a été créée en 1972. Elle était d'abord une école coranique appelée Madarassa avant de devenir un établissement public en 1996. Tout comme l'école Dandoulou, plusieurs autres établissements primaires de la Haute Kotto sont confrontés aux mêmes difficultés, à savoir le manque d’infrastructures, d’enseignants et de matériels didactiques.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères