ActualitésÉducation

© Anatole Aimé Blaise Bangalene
Anatole Aimé Blaise Bangalene, président de l'Association des professeurs de français

Que reste-t-il de l'enseignement de français en Centrafrique ? Réponse de Anatole Aimé Blaise Bangalene

La langue française est dynamique et les professeurs de cette langue vivante en Centrafrique projettent intégrer dans le curricula, les valeurs qui accompagnent cette langue. Leur association réfléchit autour de la question.

 


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères