#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésÉducation

Grève à l’Université de Bangui, le SYNAES durcit sa position

Le spectre d’une année blanche se précise  davantage à l’Université de Bangui. Les enseignants du supérieur viennent de reconduire ce mercredi 7 septembre 2011,  leur mouvement de grève pour une durée d’un mois. La décision est prise au cours d’une assemblée générale tenue à l’Université de Bangui.

Le SYNAES réclame du gouvernement la signature de l’arrêté d’application portant statut particulier des enseignants du supérieur.  Le décret a été signé depuis 2006.

Selon docteur Jean-Alain Mokossesse, un des membres du Syndicat  National des Enseignants du Supérieur (SYNAES), « de toutes les négociations entamées après plus d’un mois de grève, le gouvernement n’a pas fait de propositions concrètes pour une sortie de crise. Le premier ministre est démissionnaire face à ce dossier. Une dernière rencontre avec lui avait accouché d’une souris ».

Au sujet d’une éventuelle déclaration de l’année blanche, Jean Alain  Mokossesse indique que « le SYNAES a toujours un sens patriotique et ne veut pas franchir une telle étape. Mais c’est le gouvernement qui ne veut jamais prendre ses responsabilités pour éviter le pire. Nous avons déjà brûlé toutes les phases de négociations, même en sourdine, enclenchées depuis 5 ans pour de meilleures conditions de travail et cadre de vie ».

A titre de rappel, Ces enseignants ont aussi eu une rencontre infructueuse il y a 2 semaines avec le Médiateur de la République Monseigneur Paulin Pomodimo.

Il faut dire le prolongement de cette grève coïncidera avec la rentrée scolaire prévue le 15 septembre prochain.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse