ActualitésEnvironnement

©RNL/ Gildas Nabeza
Une route dégradée menant à Bozoum dan l'Ouham-Péndé, le 19 octobre 2017

Les raisons de la dégradation des routes et avenues à Bangui et en province

Jacques Gom-Aïam, Directeur de cabinet au Ministère des Travaux Publics, explique que la crise militaro-politique centrafricaine n'a pas épargné les infrastructures routières. Il souligne que des efforts ont été réalisés ces deux dernières années. Seulement, il relève que toutes les routes en terre ne peuvent pas être réhabilitées en un temps record. A en croire Jacques Gom-Aïam, Le Chef de l'Etat suit de prêt les travaux de réhabilitation des routes et avenues à Bangui et dans les villes de province.

 


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères