ActualitésJustice

©UN-News
Bria, l'ONU déplore des violences contre des personnes déplacées

RCA : Les stratégies de répression contre les violences faites aux femmes et aux filles vulgarisées au public

Le Comité National pour la Prévention et la Répression des Crimes de Guerre et Crime de Génocide en Centrafrique a sensibilisé les représentants des ONG et la société civile à Bangui, sur les stratégies de répression contre les violences faites aux femmes et aux filles.

« Dans toutes les crises que la RCA continue de connaître, il y a eu des graves violations des droits humains. Entre autres, il y a aussi des violences sexuelles et sexistes », a indiqué Jocelyn Ngoumbango, Premier vice président du Comité National pour la Prévention et la Répression des Crimes de Guerre et Crime de Génocide.

Le but de cette campagne est de mettre en place des stratégies visant à mieux faire ca ces pratiques dans le pays. « Le viol a toujours été considéré comme étant  un crime de guerre, hors la situation n’est pas tellement connu au niveau national, faute de sensibilisation », a déploré Jocelyn Ngoumbango.

Monsieur Ngoumbango a indiqué que « cette campagne se situe pour faire passer le message à l’endroit des associations ou des organisations de la société civile, afin de relayer l’information au niveau de la population pour que ce phénomène de violence sexuelle, soit pris en compte ».

Plus d’une cinquantaine de personnes ont pris part à cette campagne de sensibilisation sur les stratégies de répression contre les violences faites aux femmes et aux filles.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères