ActualitésJustice

©RNL / Ines Laure Ngopot
Magistrat Pamphile Oradimon, président de la Cour à l'audience de Urbain Samy alias Bawa

Bangui : Un ex-Comzone Antibalaka condamné à 20 ans de travaux forcés

Urbain Samy allias Bawa, ancien sergent des FACA et chef de fil d'une milice Antibalaka du 8e arrondissement a été reconnu coupable de meurtre, d'association de malfaiteurs, de vol à main armée et de détention illégale d'arme et munition de guerre par la Cour criminelle de Bangui. Il a été condamné ce mercredi 11 décembre à 20 de travaux forcés.

Vêtu en grand boubou bleu-ciel, Urbain Samy alias Bawa, debout devant la barre, a plaidé non coupable. Le parquet général a requis contre lui, une peine de travaux forcés pour les 4 chefs d'accusations qui lui sont reprochés.

La défense, représentée par Me Giraud Paterne Nélo Tanga, a expliqué que cet ancien soldat a été poursuivi sur complicité de son entourage. Il n'est par conséquent pas responsable des faits qui lui sont reprochés.

"Mr le président, notre client est non coupable. Mais si vous voulez rentrer en voie de condamnation contre lui, une circonstance atténuante s'impose en ce sens que les actes de bravoures qu'il a eu à réaliser pour les autorités centrafricaines devaient jouer à son actif".

La décision de la Cour, rendue par le président Pamphile Oradimon, est tombée après plus d'une heure de délibération. Urbain Samy alias Bawa a bénéficié de circonstances atténuantes en écopant de 20 ans d'emprisonnement ferme. l'a finalement condamné en tenant compte des circonstances atténuantes.

"La Cour déclare Urbain Samy alias Bawa, coupable de complicité d'assassinat sur Constant Féïdangaré et Issa Danga. Le déclare coupable de vol à main armée, d'association de malfaiteurs et de détention illégale d'arme et munition de guerre. Lui accorde les circonstances atténuantes. En répression, condamne Urbain Samy à 20 ans de travaux forcés".

La défense de l'accusé n'est pas satisfaite de cette sentence, elle entend pourvoir en cassation.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères