ActualitésJustice

©RNL / Inès Laure N'Gopot
Procureur général Eric Didier Tambo en audience à Bangui le 16 janvier 2018

"L'accord de Khartoum est supra national" dixit Eric Didier Tambo

Le procureur général près la Cour d'Appel de Bangui, Eric Didier Tambo a indiqué à Radio Ndeke Luka que l'accord de Khartoum signé le 6 février entre le gouvernement et les 14 groupes armés à Bangui est au dessus de la Constitution de la République Centrafricaine promulguée le 30 mars 2016.

Il a réfuté l'idée de n'être qu'attentif aux mouvements pacifiques contre le régime de Bangui et n'avoir pas fait assez pour traquer ceux qui torpillent la stabilité du pays. En réponse, c'est une question d'opportunité pour mettre la main sur tous ceux qui sont visés par une enquête de sa chambre. "Ces crimes sont des crimes imprescriptibles et nous ne sommes pas seuls à nous intéresser à cela. Il y a la Cour Pénale Spéciale, la Cour Pénale Internationale" a-t-il précisé.

Par conséquent, il engage la société civile en particulier le GTSC à changer de statut pour faire de la politique que d'utiliser le nom de la société civile afin de demander la démission du président élu. C'est la substance de ses échanges avec Inès Laure Ngopot.  

 


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères