#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésJustice

©ACAP
L'ancien chef d'Etat-major, le Général Ludovic Ngaifeï, acquitté par la Cour d'Appel le 21 juin 2022

Centrafrique : le général Ludovic Ngaïféi acquitté par la Cour d’appel de Bangui

La Cour d’appel de Bangui a prononcé, mardi 21 juin, l’acquittement de l’ancien chef d’état-major des armées, le général à la retraite, Ludovic Ngaïféi, pour infraction non-constituée. Il avait été poursuivi pour atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, complot, incitation à la haine et mépris du gouvernement. Libération intervenue alors que le parquet avait requis 10 ans de travaux forcés contre lui.  

Au centre de ce procès historique, le ministère public s’est fondé particulièrement sur les publications de Ludovic Ngaifei à travers les médias de la place en 2020. Selon les faits, l’accusé avait publié, par voie de presse, certains articles dans lesquels il aurait mis en avant les difficultés que rencontre l’armée nationale. Chose que le parquet considère comme une incitation à la haine et un mépris vis-à-vis du gouvernement. Durant l’interrogatoire, l’accusé a donné les raisons qui l’ont poussé à faire cette sortie médiatique qui, selon lui, a été mal interprétée. Selon le général Ngaïféi, il était important d’informer et de prévenir l’armée du danger qui guettait le pays.

Infraction non-constituée

Dans son réquisitoire de moins de 30 min, le parquet général représenté par Benoit Narcisse Foukpio, 1er Avocat général, a demandé que le général à la retraite soit condamné à 10 ans de travaux forcés. Une demande de peine balayée par la défense qui a plaidé l’acquittement de son client. Les avocats de l’accusé ont brandi la non-constitution des infractions présentées par l’accusation.

"La cour, statuant publiquement, contradictoirement à l’égard de l’accusé avec le concours des jurés à la majorité des voix ; en matière criminelle et en dernier ressort sur la culpabilité, acquitte l’accusé Ngaifei Demabona Ludovic pour infraction non-constituée", telle est la sentence délibérée par les juges de la Cour d’appel de Bangui.

Pour les avocats de Ludovic Ngaifei, les juges ont dit le droit. Cette décision de la Cour d’appel intervient après que le Général de division, Ludovic Ngaifei, a passé plus d’un an en prison au Camp de Roux.

Ce procès met un terme à la première session criminelle ouverte du 29 avril au 21 juin 2022. Parmi les 26 dossiers inscrits au rôle, 21 ont été jugés dont 6 acquittements et 15 condamnations.

 

Lire aussi:

Centrafrique : le Général à la retraite Ludovic Ngaïféi arrêté puis auditionné à la SRI

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse