#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésPolitique

BOZIZE octroie 57 millions de francs CFA pour calmer les agents recenseurs centrafricains

Les agents de recensement de Bangui ont commencé à percevoir les reliquats de leurs perdiems le lundi 25 octobre 2010, suite au décaissement de  57 millions de FCFA (68,895 euros) par le Chef de l’Etat centrafricain.

Ce règlement intervient après que ces agents aient manifesté ces derniers temps pour revendiquer leurs dus de la Commission Electorale Indépendante (CEI).

D’après Joseph Binguimalé, président de la CEI le montant décaissé par le gouvernement est relatif à la prise en charge des agents  de recensement qui ne figure dans la ligne du budget alloué par le Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD).

Il a précisé que ceux des provinces recevront leur part dès que les états de paiement arriveront à la CEI.

Selon certaines sources, un membre du comité local de la CEI de Bimbo se serait disparu avec la totalité du reliquat des perdiems des agents de cette localité.

Interrogé sur la question,  le président de la CEI a indiqué qu’il n’a pas encore reçu un rapport sur ce fait afin de mener des procédures judiciaires.

Le président de la CEI a aussi précisé que plusieurs étapes restent encore dans ces opérations de recensement : notamment la vérification de la liste électorale et la confrontation des données pour éviter la répétition des noms.

Pour sa part, Adraman Baron, le pacte de la Jeunesse pour la Paix et le Développement a confirmé au cours d’un point de presse lundi, sa détermination à aller aux élections à la date prévue, tout en invitant les acteurs impliqués à éviter ce qu’ils appellent l’élection à l’Ivoirienne.

Il faut dire aussi que, le collectif des Forces du Changement avait menacé en fin de cette semaine de se retirer du processus électoral si  ses exigences relatives aux décisions du chef de l’Etat  sur les élections ne sont pas respectées.

 

Le 1er tour des élections groupées en Centrafrique sont prévues pour le 23 janvier 2011.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse