#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésPolitique

Processus du désarmement : du plomb dans l’aile

Deux membres du comité de pilotage du programme du Désarmement Démobilisation et Réinsertion (DDR) sont pris en otage depuis le 29 mars 2010 à Sido (ouest de Centrafrique).

Leur détention par les rebelles du FDPC (Front Démocratique du Peuple Centrafricain)  fait suite à la relance des activités du DDR dans la Nana-Gribizi et Ouham-Péndé. Les 2 otages étaient venus en mission de bonne volonté pour aider à la relance du programme DDR

Selon Jean Jacques Démafouth, 1er vice président du comité de pilotage du DDR, interrogé par Radio Ndeke Luka, ces rebelles ont boudé « la prime générale alimentaire » alloué à seulement 70 d’entre eux  alors qu’ils sont au nombre de 200.

Il a précisé que le processus DDR avance lentement en raison du nombre pléthorique de mouvements rebelles en Centrafrique. La sensibilisation et la révision des listes de ces combattants rebelles ont été selon Démafouth, les principales activités menées.

Seulement, a-t-il ajouté, le gouvernement  entend respecter le délai d’exécution dudit processus avant la tenue des élections (présidentielle et législatives) en Centrafrique.

Le processus du DDR a été lancé en septembre 2009 par le gouvernement centrafricain et ses partenaires dont la Communauté Economique des Etas des l’Afrique Centrale (CEEAC).

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse