ActualitésPolitique

Bozizé nomme de nouveaux conseillers du DDR

Six ex-chefs rebelles centrafricains de premier plan ayant intégré le processus de paix ont été nommés Conseillers à la présidence chargés du DDR (désarmement, démobilisation et réinsertion), programme de réintégration des ex-rebelles, par le président centrafricain François Bozizé. Le décret a été signé le 13 janvier 2011.

Il s’agit de Zakaria Damane, Martin Koumta Madji dit "général Abdoulaye Miskine" du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) ainsi que Henri Wafio Tchebo et Maradas Lakoye, de l'Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD), la rébellion qui soutient la candidature de l’ancien ministre de la défense Jean Jacques Démafouth à la présidentielle. Ces 3 rebellions étaient les 3 plus importantes du pays.

Les autres conseillers sont Abakar Sabone du Mouvement des libérateurs centrafricains pour la justice (MLCJ) et Ascain Nzengué Landa de l'Union des forces républicaines (UFR).

La veille de la publication du décret, le président Bozizé avait reçu en audience ces différents responsables des groupes armés pour évoquer le processus DDR.

Dans une conférence de presse tenue le 13 janvier, le Ministre délégué  à la présidence de la République chargé du désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR) le Général Raymond-Paul Dougou a annoncé que tous les acteurs du DDR ont décidé d’observer une trêve au programme. Selon le ministre, tous les chefs des mouvements politico-militaires ont fait part de leur volonté d’accompagner le processus électoral en cours, avant de reprendre le processus normal du DDR.

Cet engagement est valable pour tous les groupes rebelles, à l’exception de la CPJP (Convention des patriotes pour la justice et la paix) de Charles Massi.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères