ActualitésPolitique

©RNL / Erick Ngaba
Martin Ziguélé, président du Mouvement de Libération du peuple Centrafricain (MLPC), le 5 février 2019

Le MLPC soutient l'accord de paix de Khartoum

Tout en relevant que la crise centrafricaine a été imposée par des acteurs étrangers, Martin Ziguélé, président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), soutient l'accord de Khartoum pour deux raisons. Primo, obtenir pacifiquement que dernier R du DDRR s'applique et qu'ils repartent dans leurs pays d'origine et secundo, traduire en justice les bourreaux du peuple centrafricain. Pour Martin Ziguélé, Alkhatim, Sidiki et Darassa qui ne sont pas des centrafricains doivent rentrer chez eux.

 


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères