ActualitésPolitique

Des candidats tirés enfin au sort par le HCC

Le président du Haut Conseil de la Communication (HCC) Pierre Sammy Makfoy, a retrouvé son sourire ce samedi 12 mars 2011, après le tirage au sort du passage des candidats admis au second tour des législatives en Centrafrique prévue pour le 27 mars prochain. La séance s’est déroulée dans la salle de conférence de la Primature à Bangui en présence de cinq partis politiques sur 25 officiellement invités par le HCC.

Ce tirage au sort qui donne à chaque parti 10 minutes à la radio et 15 à la télévision nationale, se tient quelques jours, après qu’il ait été reporté une première fois faute de représentants de la majorité présidentielle. L’opposition pour sa part, conteste toujours la tenue du second tour de ces législatives et maintient son mot d’ordre de boycott du scrutin.

Interrogé par Radio Ndeke Luka, la président du HCC qui se dit content de voir les centrafricains prendre en mains leur responsabilité civile, indique que l’exercice revêt une importance capitale pour éviter tout désagrément lors du passage de ces futurs députés dans les stations publiques.

Sammy Mackfoy, déclare que même si un seul représentant d’un candidat s’est présenté, le HCC fera toujours son travail et n’attendra personne. Il conclut qu’il appartient à chaque parti de remplir ou non sa tranche. Une allusion faite par le au retrait de l’opposition de la course.

De l’avis de ces opposants constitués surtout des 3 candidats malheureux  sur 4 à la présidentielle dont l’ex-président Ange Félix Patassé, le président sortant François Bozizé et ses alliés ont pratiqué un hold-up électoral pour remporter dès le premier tour une victoire écrasante : 64,37% des voix à la présidentielle avec 26 députés sur 105.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères