ActualitésPolitique

Démission du gouvernement Touadéra. Un nouveau PM attendu

Bangui, ce 18 mars 2011. Le gouvernement du Professeur Faustin Archange Touadéra vient de remettre sa démission au président François Bozizé à Bangui. Cette démission intervient 3 jours après la prestation de serment du Président réélu qui entame ainsi un second mandat.

Des sources proches du gouvernement ont confirmé à Radio Ndeke Luka la démission du Premier Ministre centrafricain ainsi que de l’ensemble de son gouvernement conformément à la Constitution et à l’usage. Toutefois, aucune information n’est disponible pour le moment sur la date de la nomination d’un nouveau Premier Ministre et la mise en place d’un nouveau gouvernement.  La constitution de la République Centrafricaine prévoit simplement que « le 1er ministre et son gouvernement doivent démissionner dès la prestation de serment d’un nouveau Chef de l’Etat élu ».

Le mathématicien, professeur d’université, Faustin Touadéra occupait depuis 2004, le poste de Recteur de l’Université de Bangui, où il a introduit le système "Licence, Master, Doctorat" (LMD). Il a remplacé au poste dans les fonctions de Premier Ministre, le 23 janvier 2008,  Elie Doté, contraint à la démission, suite à une motion de censure déposée par les députés de sa propre majorité.

La nomination prochaine d’un Premier Ministre et la formation d’un nouveau gouvernement en Centrafrique interviennent en pleine crise post électorale et en pleine campagne pour le 2nd tour des élections législatives. L’opposition grande absente, a retiré tous ses candidats en guise de protestation.

Regroupée au sein d’une coalition formée par les candidats malheureux à la présidentielle dont l’ancien président Ange Félix Patassé, elle campe toujours sur sa position d’annulation des élections du 23 janvier dernier, remportées dès le 1er tour par François Bozizé avec 64,37% de voix et désormais 27 députés sur 105.

Le dernier député à regagner la majorité présidentielle sous la bannière du parti au pouvoir, Kwa Na Kwa vient de la circonscription électorale de Boganda (sud du pays). Il a été déclaré élu jeudi 17 mars par la CEI, près d’un mois après les résultats provisoires.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères