COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésPolitique

Les observateurs préparent le 2nd tour des législatives

Les observateurs locaux des élections de la ville de Bangui sont en atelier de formation le 25 mars 201. Ils se préparent à bien exécuter les taches attendus d’eux lors du scrutin du dimanche 27 mars dans les 38 centres de vote de la capitale centrafricaine. L’atelier est organisé par l’ONG américaine NDI (National Democratic Institut) qui entend ainsi contribuer à des élections libres et transparentes.

« Mieux suivre les élections législatives du 27 Mars prochain, corriger les erreurs constatées le 23 janvier dernier » sont les buts assignés à cet atelier de formation  qui regroupe 73 observateurs locaux de Bangui.

C’est aussi un atelier de remise à niveau qui va permettre aux participants de se munir des documents relatifs au second tour des législatives dans les 38 centres de vote retenus dans la capitale centrafricaine. Selon Arsène GBAGUIDI Directeur Résident de NDI en Centrafrique, « il est aussi question de rappeler aux observateurs locaux le rôle qu’ils sont appelés à jouer le jour du vote en étant encore plus vigilants qu’au 1er tour ».

Quatre modules sont au programme de cet atelier. Ils visent notamment le rappel sur les points suivants : l’administration de grille d’observation du scrutin, l’administration de la fiche d’incident, l’administration de la fiche synthèse des résultats enfin le plan de déploiement des urnes et procès verbaux.

Une mission de l’Observatoire National des Elections (ONE) conduite par le trésorier général de l’ONG Origine Bekondji a organisé une sensibilisation de la population en marge de la formation des observateurs de la ville de Bouar (Nord-ouest) sur les mêmes thèmes.

A Berberati (Sud-ouest), l’ONE et l’association des femmes juristes mènent des actions communes de sensibilisation.

Les populations de la ville de Nola (Sud), elles, peuvent déjà vérifier leurs noms sur les listes électorales qui sont affichées depuis le 24 mars. Le bureau local de la CEI (Commission électorale indépendante) commence également à dispatcher les matériels électoraux lourds (Urnes et isoloirs) dans les centres de vote. Elle est toutefois confrontée à des difficultés logistiques.

Il faut signaler pour cette localité que le camp de candidat indépendant Sonny Pokomandji de la circonscription électorale de Nola 1 boude déjà la composition des membres des bureaux de vote qui selon lui est uniquement réservé au camp du candidat du parti KNK Aliou Bapitel. Le camp mis en cause parle quant à lui d’une « simple diversion ».

A Mobaye (Sud-est), la dernière journée de la campagne électorale est très mouvementée avec la présence des 3 candidats en lice pour le 2nd tour des législatives. Aucun incident n’est pour l’instant signalé dans cette ville.

La campagne électorale prend fin ce 25 mars à minuit. Dans l’ensemble elle a été timide sur l’ensemble du territoire centrafricain. L’opposition n’a pas pris part à cette opération. Elle maintient son mot d’ordre de boycott. Elle devait organiser un meeting ce jour à Bangui. Mais la manifestation a été interdite et les forces de l’ordre occupent l’espace du meeting interdisant à out accès depuis le début de la journée.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères