#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésPolitique

©Image d'archives
Moussa Laurent Ngon Baba, médiateur de la République

Centrafrique : le médiateur de la République veut relancer les préparatifs du dialogue républicain au point mort

Pour tenter de ramener toutes les parties à la raison, le médiateur de la République a rencontré ce 27 janvier 2022 à Bangui, la classe politique. Le blocus dans l'organisation du dialogue républicain a été au centre des échanges. El Hadj Moussa Laurent Ngon Baba veut convaincre les partis politiques de l'opposition à revenir dans le Comité d'organisation de ce dialogue.

Cette rencontre, qui a duré presque deux heures, a regroupé les représentants des partis politiques, membres de la Coalition de l’opposition démocratique (COD-2020), le MLPC et le PATRIE. Une initiative du médiateur de la République pour permettre la reprise du dialogue politique au point mort. Même si au sortir des échanges, l’opposition n’a pas exprimé avec exactitude les préoccupations formulées au médiateur de la République, elle a affiché néanmoins une volonté d’aller à cette concertation.

"C’est un échange très fructueux"

"Nous n’avons pas discuté d’autre chose que le dialogue. Lorsqu’on se retrouve comme ça, c’est pour échanger afin que les positions bougent. Je crois qu’après ces discussions, nous avons des pistes pour que les positions bougent. C’est un échange très fructueux que nous venons d’avoir avec le médiateur. Je pense que ce dialogue doit se tenir afin que nous abordions les grandes questions", affirme Cyriaque Gonda, président de la COD-2020.

De son côté, le médiateur salue le patriotisme des représentants des partis de l’opposition, qui selon lui, sont favorables à ce dialogue. Par ailleurs, il promet de poursuivre la conciliation auprès du président de la République pour un dénouement total autour de ce dialogue.

"Je suis bien doté pour remonter ces éléments à qui de droit"

"Ils m’ont tout d’abord rappelé ce dont ils ont échangé avec le président de la République lors de leur dernière rencontre. Nous avons également échangé sur les différentes questions. Ils m’ont exprimé leur vœu pour permettre à leurs représentants de rejoindre le comité d’organisation. Je crois que je suis bien doté pour remonter ces éléments à qui de droit", précise El Hadj Moussa Laurent Ngon Baba, médiateur de la République.

Fin octobre 2021, les partis de l’opposition ont retiré leurs représentants au sein du comité préparatoire du dialogue républicain. Ils protestaient contre la demande de la levée d’immunité parlementaire des députés Anicet Georges Dologuélé, Martin Ziguélé et Aurélien Simplice Zingas, tous membres de l’opposition.

 

Sur le même sujet:

Centrafrique : premier tête-à-tête entre Touadéra et l’opposition pour décrisper la crise autour de l’organisation du dialogue républicain

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse