ActualitésSanté

©Google image
Logo de l'organisation humanitaire Action Contre la Faim (ACF)

Nana Mambéré : Plus de 160 enfants malnutris pris en charge par ACF

Plus de 160 enfants atteints de la malnutrition sont désormais accompagnés et pris en charge par l'ONG Action Contre la Faim (ACF) au centre de santé de l'église catholique Saint Joseph installé au sein de l'hôpital du district de Bouar. Cette maladie due à une absence ou un déséquilibre alimentaire est en hausse dans cette préfecture de l'ouest de la République Centrafricaine.

La plupart des enfants provient des villages Ndongué Bodémon, Zotoua Banguérèm mais aussi de Bouar-centre. Plusieurs justifient la montée croissante de la malnutrition entre autres, la mauvaise alimentation, les grossesses rapprochées, la pauvreté.

A la question de la mauvaise alimentation, se greffent la qualité et la quantité de la nourriture donnée aux enfants. Pour la plupart du temps, un seul repas, souvent insuffisant, est partagé quotidiennement par les membres de la famille y compris les enfants de moins de 5 ans. Aussi, les parents ne suivent pas le développement intégral de leurs enfants dans les formations sanitaires.

"Un enfant en phase de croissance doit bénéficier des aliments énergétiques, constructeurs et protecteurs", a précisé Noël Foinmboulé, chef du centre de santé de Saint Joseph. Il a exhorté les parents à amener leurs enfants dans les centres de santé pour un meilleur suivi de leur développement.

"Nous invitons les parents à amener régulièrement leurs enfants au niveau de la formation sanitaire la plus proche pour écouter et appliquer les conseils pratiques afin d'éviter tout cas de malnutrition, mortels chez les enfants de moins de 5 ans".

Le programme de prise en charge des enfants malnutris par l'ONG Action Contre la Faim selon les informations, prendra fin d'ici fin août. Sur le terrain cependant, la situation est encore déplorable.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères