ActualitésSanté

©France info
Une jeune dame avec une légère déformation sur le visage

RCA : Lancement d'une grande campagne de réparation des déformations faciales

Du 30 octobre au 4 novembre 2018, les patients présentant des déformations faciales et des fentes palatines vont bénéficier gratuitement des opérations chirurgicales de réparation et d'esthétiques. Une initiative du Ministère de la Santé en partenariat avec les Fondations Small Try des Etats-Unis et Wiker du Cameroun.

La campagne de chirurgie de ces différentes pathologies a été lancée mardi 30 octobre au Centre National Hospitalier Universitaire de Bangui (CNHUB).  .

"C'est une campagne de chirurgie gratuite qui prend en charge tous les patients qui sont porteurs de becs de lièvre c'est-à-dire une malformation où les lèvres ne ferment pas les dents. On s'intéresse aussi à ceux qui sont porteurs de fentes palatines, un trou au niveau du palais qui fait communiquer anormalement la bouche et le nez", a expliqué Docteur Mauricette Julie Chantal Goddot, directrice du CNHUB.

Plus de 40 patients se sont déjà inscrits pour cette 3ème campagne de chirurgie. Seulement, l'on s'attend à une augmentation puisqu'en Centrafrique plus de 200 enfants naissent chaque année avec cette malformation.

Face à la croissance du nombre de personnes présentant cette malformation, Docteur Mauricette Julie Chantal Goddot revient sur les causes et attire l'attention des femmes enceintes.

"La malformation survient pendant la période où l'enfant se forme. Il y a des causes héréditaires et des causes qui n'y sont pas liées. La consommation de tabac fumé ou prisé et de l'alcool pendant la grossesse est un facteur prédisposant à la survenue de cette malformation", précise-t-elle. Docteur Mauricette Julie Chantal Goddot ajoute que "la consommation de certains antibiotiques si elles sont administrées au tout début de la grossesse" peuvent conduire à ces déformations faciales et fentes palatines. "Nous interpellons toutes les femmes enceintes à faire attention", conclut le médecin.

Beaucoup de personnes présentant ces imperfections sont souvent sujets de moquerie. Les deux premières campagnes menées en janvier et novembre 2017 ont permis de corriger les déformations de 105 patients. 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères