ActualitésSanté

©Flora-Emmanuella Samba-Pasquereau
Flora-Emmanuella Samba-Pasquereau, colrdonnatrice de l'ONG Obouni, le 24 janvier 2019

Bangui : L'ONG Obouni compte réduire les maladies mentales à 2%

L'ONG  Obouni, spécialisée dans le soin des maladies mentales, compte réduire à "2%" les problèmes de santé mentale en République Centrafricaine malgré l'insuffisance de ressources humaines. Déjà en 2 ans d'activités, l'organisation  a apporté un soutien médico-psychosocial à près de 2600 personnes.

Cette précision a été faite mercredi 23 janvier lors de la journée porte-ouverte organisée au siège de l'institution à Bangui. "Nous ne sommes que 11 cliniciens, ce n'est pas suffisant. Nous n'avons pas vocation à quitter le pays, nous avons vocation à rester jusqu'à ce que ces problèmes de santé mentale puissent être ramenés à 2%", a indiqué Flora-Emmanuela Samba-Pasquereau, coordonnatrice de l'ONG.

Elle a saisi la journée porte-ouverte pour sensibiliser le public sur l'existence et le rôle de l'ONG OUBOUMI. "Notre perspective, c'est d'aller dans toutes les provinces du pays, continuer à former les agents de l'Etat, à aider les personnes à travailler de façon efficace pour qu'elles n'aient pas de problème de santé mentale", a précisé la coordonnatrice.

Selon Flora-Emmanuela Samba-Pasquereau : "beaucoup de personnes qui sont dans les zones reculées et même dans Bangui n'ont pas accès aux soins de santé".

L'ONG OBOUNI intervient à Bangui, Bimbo, Bambari (Ouaka), Kabo, Batangafo (Ouham), et Mbata (Lobaye).

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères