ActualitésSanté

©PCRC
Vue de l'hôpital Maman Elisabeth Domitien à Bimbo dans l'Ombella-M'Poko, le 27 juin 2018PCRC

RCA : l'hôpital Maman Elisabeth Domitien à Bimbo plongé dans le noir

Depuis plusieurs mois, les malades hospitalisés à l'hôpital Maman Elisabeth Domitien de Bimbo dans la préfecture de l'Ombella-M'Poko passent des nuits dans l'obscurité. Le personnel sanitaire éprouve des difficultés à réaliser des examens pendant les jours ouvrables faute d'électricité. Un constat fait par Radio Ndeke Luka.

Avec seulement deux heures de courant électrique par jour fourni par le groupe électrogène, les malades hospitalisés à l'hôpital Mama Elisabeth Domitien, situé dans la commune de Bimbo, sont dans le noir. Le personnel soignant éprouvent des difficultés à faire le suivi des soins des malades. Obligés, les parents font recours aux lampes torches pour secourir les patients la nuit.

"Les malades sont vraiment dans l'obscurité totale. Si on veut les assister, c'est avec nos lampes torches. C'est une situation déplorable pour une formation sanitaire comme Maman Elisabeth Domitien", témoigne Abdoul Ouadi Gakara au chevet de son parent malade.

Le personnel soignant peinent aussi à réaliser de nombreux examens à l'exemple de la radiologie, l'échographie ou encore à effectuer des services spécialisés. Selon Jacobin Julio Apatita, directeur de cet hôpital, plusieurs démarches ont été menées avec l'appui du Ministre de la Santé pour avoir une ligne d'électricité dédiée, seulement la procédure traine au niveau de l'Energie Centrafricaine (Enerca).

"Nous avons saisi à l'époque le directeur général de l'Enerca par correspondance mettant en copie le ministre de la Santé. Car, nous nous sommes rendus compte que l'hôpital même pendant les heures ouvrables n'était pas fourni en électricité", a expliqué le directeur. Selon Jacobin Julio Apatita, Le ministre de la Santé a saisi son homologue de l'hydraulique pour qu'une solution rapide soit trouvée.

"Sous forme de correspondance, le ministre avait signé le document à l'attention de son collègue de l'hydraulique", a précisé M. Apatita ajoutant que "le dossier étant transmis au niveau de la direction générale de l'Enerca, un travail est en train d'être fait".

Selon les responsables de ce centre hospitalier, entre janvier et août 2019, plus de 16 millions de francs Cfa ont été décaissés pour acheter du carburant et faire fonctionner le groupe électrogène.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères