ActualitésSanté

La RCA vers des soins infirmiers de meilleure qualité

28 cadres sanitaires du secteur public et privé vont bientôt être formés en soins infirmiers pour mieux soulager les patients admis dans les formations sanitaires de la République Centrafricaine. Cette aptitude sera rendue possible à travers la rentrée universitaire ce vendredi 11 mars 2011, de la première promotion des Techniciens supérieurs en soins infirmiers (TSSI).

La cérémonie s’est déroulée dans l’enceinte de la croix rouge centrafricaine à Bangui, où est logée cette première université dit Institut Universitaire de Formation Paramédicale (IUMP) en Centrafrique.

Sylvie Ngouadakpa, directrice de l’IUMP, précise que le rôle de ce centre de formation professionnelle est de combler les lacunes du gouvernement en ressources humaines pour une réponse appropriée au secteur sanitaire.

Elle indique que ces apprenants ne seront pas seulement au service de la population, mais seront aussi des formateurs relais, pour la maitrise des soins infirmiers, une discipline qui demeure peu connue des professionnels de la santé du pays.

Elle a indiqué que la formation dure 3 ans, et se fera progressivement à 3 niveaux notamment pour les Assistants en soins infirmiers et Techniciens supérieurs de santé. L’institut dispose d’un bâtiment à étages composé des laboratoires, des salles de classes, de travaux pratiques. Sa construction a coûté près de 9 millions d’euros (environ 6 milliards de francs CFA) et a été financée en partenariat avec la Croix rouge et Coopération française. C’est l’Université de Bangui qui valide la formation dans cet institut. L’admission est assujettie à un concours.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères