#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSanté

©Droits réservés
Complexe pédiatrique de Bangui

Centrafrique : 5 nouveaux pédiatres dans le cercle des médecins centrafricains

La 2ème promotion de pédiatres formés à l’Université de Bangui a soutenu ce 16 décembre à Bangui. Il s’agit de 5 étudiants dont 3 filles qui ont présenté leur mémoire spécialisé au complexe pédiatrique après 4 ans de stage.

Au total, ils sont 5 impétrants dont 3 filles et 2 garçons à soutenir en pédiatrie, et ce, après un stage de 4 ans au Complexe pédiatrique de Bangui. L’un d’eux, Vanessa Iris Gaspiet-Sonny, a soutenu son mémoire sur l’urgence de l’heure, « l’insuffisance rénale aigüe chez les enfants de 1 mois à 15 ans ».

70 enfants décédés pour insuffisance rénale en 7 mois

L’impétrante estime que durant 7 mois de recherche, 70 enfants sont décédés pour insuffisance rénale. Ce qui est à majorité provoqué par le paludisme et autres infections graves. Elle déplore un manque de collaboration entre les collègues pour la bonne prise en charge des enfants.

« En 4 ans de stage à la pédiatrie, j’ai constaté que beaucoup d’enfants meurent sans aucune chance de survivre pour manque de suivi. Des enfants malades sont libérés sans aucun contrôle donc on ne sait pas s’ils sont totalement guéris. A la longue, ces enfants sont susceptibles de développer une insuffisance rénale chronique », note Vanessa Iris Gaspiet-Sonny.

Une thématique appréciée par le jury

Un sujet très apprécié par les membres du jury qui suggèrent la publication le plus tôt possible de cet ouvrage. Georges Moyen, Professeur Emérite de l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville, membre du jury.

« La mortalité est très lourde, parce que nous ne disposons pas d’un centre d’hémodialyse pour prendre en charge ces enfants. Mais globalement, il s’agit d’un travail très intéressant. La note est nettement au-dessus de la moyenne », précise-t-il.

A ce jour, l’évacuation médicale est obligatoire pour les Centrafricains qui souffrent de maladies rénales. Le pays ne dispose que d’un seul centre d’hémodialyse pour les adultes, mais qui n’est pas opérationnel.

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse