#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSanté

©RNL
Aperçu d'un des bâtiments de l'hôpital de l'amitié Sino-centrafricaine à Bangui

Bangui : morgue en panne, l’hôpital de l’Amitié dégage de mauvaises odeurs

Certains riverains de l’hôpital de l’Amitié à Bangui se plaignent des odeurs nauséabondes provenant de la morgue de cet hôpital. Inquiets pour leur santé, ils demandent l’intervention du gouvernement. Les responsables de l’établissement sanitaire parlent, eux, d’une panne et promettent d’y remédier dans un bref délai.

Les plaintes sont portées par des habitants qui se trouvent derrière et juste à côté de la morgue de l’hôpital de l’Amitié. A en croire ces derniers, c’est depuis plus de cinq jours qu’ils sentent de mauvaises odeurs venant de ce lieu où l’on garde temporairement les cadavres avant les funérailles.

« Nous sentons des odeurs insupportables »

"J’avais perdu mon oncle. Le jour de l’inhumation, son cadavre était décomposé. Nous habitons derrière la morgue de l’hôpital de l’Amitié et sentons des odeurs insupportables. La chambre froide doit être entretenue pour la bonne conservation des corps. Le ministre de la santé doit faire un effort pour la réparer afin de nous soulager" a témoigné un voisin de la morgue de l’hôpital de l’Amitié.

Les commerçants qui exercent juste à quelques mètres de la morgue de l’hôpital de l’Amitié parlent de l’impact de ces odeurs sur leurs activités.

« Qu’allons-nous faire » ?

"Nous ne pouvons pas bien respirer là où nous vendons. Les gens qui viennent consommer de la bière fuient l’endroit quand ils commencent à sentir la mauvaise odeur. Cela nous oblige parfois à fermer notre commerce. Qu’allons-nous faire",  s’est questionnée la gérante d’un débit de boissons.

Les responsables de l’établissement sanitaire parlent cependant d’une panne sur les machines de la morgue. Malgré des obstacles mineurs, tout est prêt pour la réparation.

« Dans 48 heures, tout rentrera dans l’ordre »

"Depuis mercredi soir, il y a un fusible qui a sauté par rapport à un court-circuit. Cela a causé une panne à la morgue et les corps ont commencé à se décomposer. Le matériel est là mais ce qui nous empêche de la réparer, c’est qu’il y a encore trois corps dans la morgue. Dans 48 heures, tout rentrera dans l’ordre" a précisé Alain Blaise Ndako, surveillant général à l’hôpital de l’Amitié.

En plus de cette odeur, les voisins de l’hôpital de l’Amitié s’inquiètent du danger que peut représenter l’évacuation des eaux usées. Mais pour le surveillant général, ces eaux usées sont déjà traitées et ne représentent aucun danger pour les riverains.

 

Lire aussi :

Centrafrique : coupure générale d’électricité, les services de santé durement affectés à Bangui

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse