ActualitésSciences et techniques

Le secteur agricole de la RCA est malade, selon la FAO

Le secteur agricole centrafricain connait encore des difficultés.  C’est ce qui ressort des premiers résultats de l’enquête sur l’investissement agricole en République Centrafricaine. L’étude est menée par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), avec l’appui des experts nationaux aux mois d’Avril et Mai dernier. Les premiers résultats de ces enquêtes sont validés le 17 novembre 2011 à Bangui.

Cette enquête a été menée dans le secteur de l’agriculture, élevage, pisciculture, et de transformation industrielle. Elle vise à relancer les activités agricoles d’une manière durable, faire la situation des investissements dans ces différents secteurs.

D’après les premiers résultats de cette étude, la République Centrafricaine n’a pas encore fait des avancées dans la modernisation de ces secteurs. Etienne Ngounio-Gabia, assistant au représentant de la FAO pour la Centrafrique a affirmé qu’ « il s’agit de voir pour chaque sous-secteur en matière de modernisation, où est ce que la République centrafricaine se situe aujourd’hui. En termes de mécanisation, combien de tracteurs on peut trouver dans le pays ? ».

Plusieurs rapports émanant d’organisations non gouvernementales ont déjà mentionné que l’insécurité a créé un dysfonctionnement dans les secteurs agricole et d’élevage. Les experts de la FAO ont cependant voulu qu’une attention particulière soit portée à ces secteurs afin que l’on s’attaque aux difficultés identifiées.

Pour le moment, un plan national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire est en train d’être élaboré par le ministère de l’agriculture avec l’appui de la FAO.

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères