ActualitésSciences et techniques

Le potentiel touristique de Bria, non mis en valeur

Le secteur touristique constitue un de facteurs clé dans le processus du développement socioéconomique dans plusieurs pays. Ce qui n’est pas le cas en République Centrafricaine. La préfecture de la Haute Kotto (nord-est) dispose d’énormes sites touristiques notamment le cimetière des colons situé au bord du fleuve Kotto, le cimetière de Garangbaké, grand chef guerrier, plusieurs grottes naturelles, une impressionnante chute et les eaux thermales avec une température constante.

« Malheureusement ces patrimoines nationaux de fortune ne sont pas mis en valeur. Cela constitue un manque à gagner pour les habitants de la localité », constate ce 9 mars 2012, le correspondant de Radio Ndeke Luka.

Il faut dire que la ville de Bria a été le théâtre des affrontements meurtriers en 2011, entre les ethnies Goula et Ronga. Ces évènements ont durement affectés la région sur tous les plans.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères