ActualitésSciences et techniques

L’OHADA facilite l’entrepreneuriat

L’Institut Financier International (IFC) facilite  la création d’entreprise et l’accès aux crédits bancaires, procédures souvent lourdes pour les opérateurs économiques. Pour  cela, l’IFC et le ministère Centrafricain de la Justice ont présenté à l’attention du secteur privé et de la société civile, les Actes Uniformes révisés de l’OHADA (Organisation pour l’Harmonisation des Droits des Affaires), le Droit Commercial Général et le Droit des suretés.

Selon docteur Boubacar Diallo, Juriste, chercheur, « plusieurs innovations ont été apportées à l’Acte Uniforme sur le Droit Commercial Général et l’organisation des suretés pour l’exercice des activités commerciales et économiques. L’acteur principal concerné est l’entreprenant. Il bénéficie désormais d’un statut lui permettant de développer toute activité de petites ou de grandes envergures sans des formalités assez complexes. Il pourrait de ce fait accéder facilement aux crédits bancaires pour la création de son entreprise ».

Pour la représentante de l’IFC, Lucine Hapi Le Moal, « la Banque Mondiale et l’IFC vont appuyer le gouvernement centrafricain dans la poursuite de vulgarisation de ces deux actes. Une politique pour booster l’économie de son pays pour son essor ».

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères