ActualitésSécurité

Ndélé sous contrôle des forces gouvernementales

La situation à Ndélé vendredi soir vers 18H GMT était calme. Radio Ndeke Luka a tenté d’en savoir plus après l’attaque perpétrée dans la matinée par les rebelles de la CPJP, la Convention des patriotes pour la Justice et la paix. Plusieurs témoignages recueillis sur place par la radio confirment que l’armée gouvernementale contrôle la situation. Elle procède à des ratissages dans les quartiers et les populations commencent à regagner leurs domiciles qu’elles avaient fuis dans la matinée au moment de l'attaque.

On ignore encore le nombre de victimes. Un habitant de Ndélé interrogé affirme avoir vu le corps d’un assaillant tué et ramassé par la croix Rouge.

La ville de Ndélé a été attaquée vendredi matin vers 9H par un groupe de rebelles appartenant à la CPJP de Charles Massi. L’unité des Faca (Forces armées centrafricaines qui défend la ville a riposté à l’attaque avant de recevoir des renforts. L'attaque est survenue au moment où les enseignants de la ville organisaient une marche pacifique. Ils réclamaient une protection pour travailler en toute sécurité. Le 27 mars dernier, un groupe de rebelles, ayant fait irruption dans la ville, avait pris en otage un enseignant et exécuté sa femme enceinte.

Le calme semble revenir vendredi soir. L’armée centrafricaine contrôle la situation. Aucune réaction officielle pour le moment à Bangui. Aucun bilan n'est encore publié.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères