ActualitésSécurité

Une nouvelle fausse alerte crée la panique à Birao

Le calme est revenu le 9 mars 2011 soir dans la ville de Birao (Nord de Centrafrique) et principalement dans le quartier administratif. C’est suite à une fausse alerte d’une éventuelle attaque de la ville par un groupe armée non identifié, déclenchée à 10h du matin.

L’alerte a fait déplacer la quasi-totalité de la population de la ville. Aussitôt les Forces Armées centrafricaines ont mis le dispositif sécuritaire en marche pour faire face à toute éventualité.

Les populations ont regagné la ville en fin de l’après midi, mais avec encore la peur au ventre.

Signalons que de telles alertes sont fréquentes à Birao. La dernière avait débouché finalement le 24 novembre dernier à une attaque de la ville par les éléments de la CPJP appuyés par une faction de rebelles tchadiens.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères