ActualitésSécurité

La CPJP frappe encore à Ndélé : 7 morts

Les villages de Gozbeda et  de Lemena dans les environs de Ndélé ont fait l'objet d’une attaque des éléments rebelles de la CPJP (Convention des patriotes pour la justice et la paix) le 21 mars 2011. 7 personnes ont été tuées et 149 maisons totalement incendiées dans les deux villages. Les populations lancent un appel au secours aux autorités pour la sécurisation de la région.

Selon des sources informées, les rebelles auraient attaqué les deux villages voisins aux environs des 5heures du matin pendant que les habitants dormaient encore. Des dégâts matériels importants ont été enregistrés.

Au village de Gozbeda, 4 femmes et 1 enfant de moins de 10 ans ont été tués et 123 maisons incendiées d’après les populations du village. Au village de Lemena, un homme et une femme ont été tués et 26 maisons détruites.

C’est la psychose générale dans les deux villages. Les populations lancent un appel au gouvernement centrafricain pour qu’il dépêche les forces de l’ordre afin de sécuriser cette région en proie à l’insécurité depuis longtemps.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères