#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSécurité

©Minusca
Denise Brown, répresentante spéciale adjointe de la Minusca

Centrafrique : OCHA alerte sur la montée des attaques contre les humanitaires

Le Bureau des Nations-Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) s’alarme des violences à l’égard des humanitaires en République centrafricaine. Selon l’organisation onusienne, entre le 1er janvier et le 15 avril 2022, 43 incidents ont été enregistrés contre des humanitaires. Incidents qui ont causé au moins 11 blessés. Dans un communiqué publié ce mercredi 20 avril, la coordonnatrice humanitaire en République centrafricaine, Denise Brown, a appelé les groupes armés à respecter le Droit international humanitaire.

Les dernières attaques en date contre les humanitaires sont celles des 7 et 9 avril 2022 dans la préfecture de la Basse-Kotto. Dans cet incident, 6 travailleurs humanitaires et un agent d’un centre de santé ont été blessés, dont un grièvement. Cette attaque a poussé l’ONG Coheb à suspendre ses activités sanitaires et de fourniture d’eau potable dans la Basse Kotto, alors que plus de 11.000 personnes avaient besoin de cet appui.

Cette situation a choqué la coordonnatrice des affaires humanitaires en République centrafricaine. Selon Denise Brown, "les civils demeurent les premières victimes du conflit dans le pays et l’assistance humanitaire est une question de vie ou de mort pour des millions de personnes. Les humanitaires qui leur viennent en aide en toute neutralité et impartialité doivent bénéficier d’un libre accès en toute sécurité".

En 3 mois seulement, 43 incidents ont affecté les travailleurs humanitaires pour 11 blessés. La plupart de ces incidents sont attribués aux groupes armés qui opèrent ces derniers temps en mode coupeurs de route. La coordination humanitaire appelle toutes les parties en conflit à respecter le droit international humanitaire et à faciliter l’accès aux personnes en besoin d’aide.

L’environnement de travail des humanitaires devient inquiétant alors que la moitié de la population centrafricaine a besoin d’aide selon OCHA. A en croire les données de la coordination des affaires humanitaires, plus de 3 millions de centrafricains ont besoin d’assistance dont près de 2 millions en situation d’urgence.

 

A lire aussi:

Centrafrique : sept (7) humanitaires kidnappés par des éléments de la CPC non loin de Bouca

 

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse