#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSécurité

©RNL
Une unité de la police centrafricaine lors d'une cérémonie officielle à Bangui

Centrafrique : 7 étrangers expulsés pour faux et usage de faux et espionnage

Accusés de faux et usage de faux et d’espionnage par les autorités centrafricaines, sept (07) ressortissants étrangers ont vu leur séjour écourté par le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique. Désormais expulsés du territoire, ces derniers sont interdits de remettre pieds en République centrafricaine.

Dans un arrêté du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, signé le 18 août 2022, sept (7) ressortissants étrangers sont expulsés du territoire national. Il s’agit principalement d’un Grec et de six Vietnamiens. Les services de sécurité nationale accusent le ressortissant grec, Jorgatselos Rectios Djiordios, d’espionnage et de moralité douteuse, sans donner les détails des faits qui lui sont reprochés.

Sont également expulsés du territoire centrafricain, Youti Tioutra, Dan-Ngok Pao, Tang-ti Ta-wan, La-King-Wan, Lo-ti Tana et Laï-Tang Kouang, tous de nationalité vietnamienne. Ces derniers sont accusés de faux et usage de faux et d’atteinte aux mœurs.

Interdits de remettre pieds en Centrafrique

Les sept (7) ressortissants étrangers expulsés sont formellement interdits de remettre pieds sur le territoire de la République centrafricaine. Le ministre de la Sécurité publique, Michel Nicaise Nassin, a instruit la police et la gendarmerie nationales d’exécuter cette décision du gouvernement.

Selon certaines informations proches des services de sécurité, ces ressortissants étrangers sont déjà rapatriés dans leurs pays respectifs. Ces expulsions interviennent dans un contexte où les autorités centrafricaines renforcent la surveillance du territoire national. C’est la première fois depuis plusieurs années qu’une telle décision a été prise par Bangui contre des ressortissants étrangers dont les pays n’exercent aucune pression géopolitique sur la République centrafricaine.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse