#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSociété

Radio Ndeke Luka, vers une autonomisation centrafricaine

« Le rôle des médias de manière générale et, celui de Radio Ndeke Luka en particulier ainsi que la nécessité pour les Centrafricains d’être sensibilisés à l’entreprenariat ».

C’est autour de cette réflexion que le directeur général de la Fondation Hirondelle, Jean-Marie ETTER et le ministre intérimaire en charge de la Communication, Fidèle NGOUANDJIKA ont échangé ce mercredi 1er septembre 2010 à Bangui.

Cette rencontre la 2ème du genre s’inscrit sur la dernière ligne droite de la mission en République Centrafricaine de Jean-Marie ETTER. Laquelle mission  lui a permis pour la 1ère fois depuis 10 ans, de visiter la radio, l’un des projets de la Fondation Hirondelle.

Selon le directeur général de la Fondation Hirondelle, cette radio va vers une autonomisation centrafricaine, d’où déclare t-il, l’importance pour les autorités politiques et administratives, ainsi que les populations centrafricaines de la considérer comme leur propre patrimoine.

Pour le ministre Fidèle Gouandjika, qui apprécie la crédibilité et le professionnalisme dont fait montre la radio, quelques faiblesse sont à relever : des cas de dérapages dans le traitement médiatique de certaines informations.

Signalons que la mission de Jean-Marie ETTER a été marquée par plusieurs manifestations socioculturelles, la rencontre avec les autorités, les partenaires et l’inauguration de l’émetteur de diffusion de la Radio Ndeke Luka en FM à Bouar.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse