ActualitésSociété

©RNl / Brice Landry Ndangoui
Le rond point 0 au centre-ville de Bangui, le 25 avril 2010

Bangui : Opération coup de poing de la municipalité contre les vendeurs à la sauvette du Pk0

La Mairie centrale a lancé dans la matinée de jeudi 6 septembre une vaste opération visant à faciliter la libre circulation des personnes mais aussi garantir la sécurité au Centre-ville à Bangui.  

Dès les premières heures de la matinée, la police municipale a bouclé le secteur. Les gardes champêtres déjà positionnés ont empêché et saisi toutes installations à proximité des chaussées. La circulation est redevenue fluide à l'entrée et à la sortie de la Présidence de la République ainsi qu'à quelques mètres des avenues de l'Indépendance, David Dacko et Barthélémy Boganda.

L'opération est désapprouvée par certains vendeurs à la sauvette campés à côté de la société de téléphonie mobile Orange. "Avant l'opération, la mairie devra nous trouver un lieu pour vendre. A présent rien n'est fait et nous ne savons que faire", s'est plaint Benjamin l'un d'entre eux.

Malgré le grincement des dents de quelques commerçants ambulants, l'opération  est saluée par des Centrafricains de la capitale. "C'est super ! Le centre-ville est une vitrine. C'est par là que passe le Président de la République. On ne doit pas badiner avec les vendeurs ambulants. Le marché doit être ailleurs", a indiqué  Kabirou venu faire ses courses au centre-ville.

Le président de la délégation spéciale de la ville de Bangui, Emile Gros Raymond Nakombo, a demandé aux commerçants ambulants de regagner les marchés de la périphérie récemment réhabilités.  

"Le marché de Pétévo est réhabilité. Les marchés de Miskine, Combattant, Lakouanga, Sica2, Yassimandji et Galababa sont vides", a fait remarquer le maire. Selon le premier citoyen de la ville, "la crise a fait que les commerçantes et commerçants ont pensé qu'être aux abords des routes, c'est être accessible. Or, quand vous vendez un produit à 10 Km, les acheteurs viendront", a-t-il souligné promettant prendre des mesures contre les contrevenants à la règle.

L'opération coup de poing est lancée après un échange entre les délégués des commerçants et la mairie de Bangui le 8 août dernier.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères