ActualitésSociété

Plutôt une kermesse et non un centre d’échanges entre femmes

La foire de la semaine de la femme ouverte devant la cathédrale Immaculée Conception de Bangui est à sa cinquième journée ce 03 mars 2012. Mais depuis son ouverture le 27 Février dernier, un constat fait par Radio Ndeke Luka révèle que les femmes ne se sont pas concertées, aucun dialogue femme-femme n’a eu lieu pour échanger sur les différents problèmes que celles-ci rencontrent dans la société.

De nombreuses femmes se retrouvent en ce lieu pour présenter et vendre leurs articles. Ces femmes n’échangent pas entre elles et n’ont pas un cadre de concertation. « Elles substituent leurs stands à des cuisines et le dialogue est oublié », a souligné Carole Nikoua, cadre au ministère du plan.

Pour Nadège PASSERENDJI, stagiaire à l’Institut Centrafricain Economique et Social, « la femme centrafricaine n’a pas encore pris conscience de son identité et attend toujours d’être déterminée par les hommes, ce qui n’est avantageux pour nous femmes ». « Il est grand temps pour les femmes de se réveiller » conclut-elle.

Cette foire organisée en prélude à la célébration, le 8 mars, de la journée internationale de la femme prendra fin le 10 mars 2011.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères