ActualitésSociété

©RNL / Stéphane Andjioyo
Firmin Zoh-Ponguélé, secrétaire général du Groupement Syndical des Travailleurs de Centrafrique (GSTC) lors d'une émission à Radio Ndeke Luka, le 17 février 2019

Le Groupement Syndical des Travailleurs de Centrafrique rejette la signature du protocole d'accord avec le gouvernement

Le gouvernement et des centrales syndicales (GSTC) ont signé un protocole d'accord par rapport aux 12 points de revendication. Le secrétaire général du GSTC, Firmin Zoh-Ponguélé dit ne pas s'y reconnaître. Expliquant que le protocole d'accord fait l'objet d'un débat au niveau de la base, Firmin Zoh-Ponguélé le qualifie de non évènement pour le GTSC. Pour lui, l'augmentation des salaires de 40% reste le principal point de revendication qui demeure jusque-là sans suite favorable.

 


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères