ActualitésSociété

Les habitants du 3e rejettent l’installation d’une savonnerie en pleine ville

Les habitants du quartier Béa-Rex dans le 3e arrondissement de la ville de Bangui rejettent l’installation d’une usine de savonnerie de la société HAYAF en plein quartier d’habitation. C’est à l’issu d’une audience publique tenue le 12 mars 2011 à la maison des Jeunes de Kpetenè à Bangui.

L’objectif de cette audience est de donner la possibilité aux habitants de ce quartier de se prononcer sur l’installation de cette usine.  Plusieurs  explications sur les méthodes préventives contre les dangers que la production de cette usine pourra engendrer sur la population ont été faites.

La plupart de ces  habitants ont rejeté en bloc l’installation de cette usine de savonnerie. D’autres par contre ont accepté l’installation de cette société qui pourra résorber une partie de leur chômage.

« Je ne suis pas personnellement contre l’installation d’une usine dans le pays mais installer une usine qui utilise des produits toxiques et qui pollue en plein milieu d’habitation est vraiment déplorable », affirme Lucien BOLABO, un habitant du quartier Béa-Rex.

« Je ne vois pas pourquoi les habitants ont refusé l’installation de cette usine. Nous nous sommes déjà concertés avec les responsables de la société qui ont nous ont rassuré de la prise en charge des déchets de l’usine, donc il n’y rien à s’inquiéter », a répondu Synfort YAKOMA président de l’association des habitants du quartier Béa Rex au micro de Radio Ndeke Luka.

Dans un rapport d’évaluation environnementale de cette usine de fabrication industrielle de savon, le ministère de l’environnement, avait établi en septembre 2010, que la réalisation de ce projet pouvait avoir des impacts négatifs sur la population voisine de cette usine.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères